PROJET

Le projet de POLE-SUD, depuis ses lointains débuts, s’est développé autour des valeurs fondatrices de l’éducation populaire. C’est sur un territoire qui n’a pas, a priori, accès à toutes les cultures que le lieu est implanté. Le pari est osé.
Forts de l’expérience et de sa reconnaissance actuelle, POLE-SUD (Centre de Développement Chorégraphique National depuis 2016) veut relever le défi de son développement au niveau local, régional, national et international.  

Le projet du lieu s’est donc déplacé au fils des ans pour se recentrer sur l’accompagnement des artistes et des publics sur ce territoire élargi. C’est dans cette dynamique que la programmation et l’ensemble des choix artistiques sont faits.  

 

UNE PROGRAMMATION OUVERTE ET DE QUALITÉ
POLE-SUD, CDCN propose une programmation vaste et variée. C’est par ce travail d’articulation minutieux entre les nombreux projets artistiques accueillis que des publics différents sont touchés. Toutes les esthétiques de la danse contemporaine, depuis les années 80, sont couverts : du projet laboratoire au spectacle grand public, la large palette offerte permet toutes les combinaisons. Des passerelles ont été tendues entre les différents courants de la danse, incluant les cultures urbaines, les écritures contemporaines, les arts visuels, la performance et l’art dans les espaces publics. Ce travail de repérage et de programmation intense a permis de développer un réel public, curieux, avisé et gourmand de nouveautés.  

 

UN PROGRAMME D’ACTIONS ARTISTIQUES ET CULTURELLES
Le travail de sensibilisation et de médiation artistique est au cœur des pratiques du lieu. En amont ou en aval des spectacles, ateliers, conférences, rencontres, cycles de formation, répétitions publiques, formation de formateurs, etc… sont les outils qui se sont développés au fil des saisons. Mais, c’est en considérant chaque structure, école, université ou association comme partenaire solidaire des projets que les liens se sont renforcés. Chacune des actions est ciblée en fonction des objectifs de chacun et basée sur le principe de l’échange équitable. Tous les éléments du projet de POLE-SUD font partie de ce défi. La culture chorégraphique passe par la programmation elle-même, en choisissant des artistes et des formes diverses, par l’important travail de médiation entrepris auprès des publics de tous âges mais aussi par des actions relevant de l’Histoire de la danse, de monographies d’auteurs, de conférences, de rédaction de textes, de projections de films, etc…  

 

LES COPRODUCTIONS
POLE-SUD participe concrètement à la vitalité de la création chorégraphique française et internationale et fait partie, avec le réseau des CDCN, des plus importants producteurs de pièces chorégraphiques en France. Ces apports financiers permettent chaque année aux équipes artistiques de compléter leur budget pour les créations à venir. Véritable outils de développement, ces coproductions peuvent prendre la forme de temps de résidences : les Accueils Studio.

 

L’ACCUEIL STUDIO
Ce dispositif, associé à un budget spécifique, a été octroyé par le Ministère de la Culture aux 13 CDCN depuis 2016. Très concrètement il s’agit d’un temps de travail offert aux artistes dans un studio mis à leur disposition assorti d’un budget de production incluant au moins les salaires de ce temps de présence. L’Accueil Studio est ouvert à tous les artistes chorégraphes qu’ils soient ou non de la région.
 

 

L’ARTISTE ASSOCIÉ
Ce dispositif du Ministère de la Culture, permet l’association d’un artiste chorégraphe avec une structure labellisée sur une période de 3 ans. Une convention d’objectifs, incluant de l’aide à la production, à la diffusion des œuvres et un projet en lien avec le territoire est signée entre les 2 parties. POLE-SUD a choisi pour la période 2020-2022, le chorégraphe Étienne Rochefort.