PROJET

Le mouvement, la danse sont partout. Ils mènent nos pas vers des découvertes en tous genres, poétiques, rythmées, amusantes. Ils nous inspirent, nous font rêver, bouger, parler et réfléchir. POLE-SUD, avec sa salle de spectacle, ses deux studios de danse et son école de musique, propose chaque saison une riche programmation de spectacles de danse. Accompagner tous les publics dans la relation au spectacle, aux artistes, partager les plaisirs du geste font partie de ses missions. Aussi rencontres et débats sont imaginés chaque année autour des spectacles programmés et le public peut s’y retrouver en toute convivialité entre bar et jardin au fil des saisons.

Le réseau des CDCN
Les Centres de Développement Chorégraphique Nationaux, actuellement au nombre de 13, sont des établissements culturels soutenus par l’État et les collectivités territoriales. Répartis sur l’ensemble du territoire, ils développent chacun des activités spécifiques avec les artistes et auprès des publics. Ensemble, ils poursuivent une réflexion et des objectifs en faveur de la danse dans toutes ses dimensions en fonction des missions qui leur sont confiées :
– Soutien à la création et à la recherche – au travers notamment des résidences d’artistes (les accueils studios) – coproductions, repérage et accompagnement des artistes émergents
– Diffusion de spectacles de danse dans leurs propres espaces et/ou en concertation avec les scènes et les théâtres présents sur le territoire
– Action culturelle et éducative, relations avec les publics et les populations
– Développement de partenariats de proximité et d’une politique de réseau
– Formation et insertion des professionnels de la danse


Au sein de l’association qui les regroupe (l’A-CDCN) ils organisent échanges et réflexions afin de promouvoir et dynamiser ces activités en lien avec les politiques publiques en faveur du spectacle vivant et auprès d’un grand nombre d’acteurs de la vie culturelle.

Les 13 centres de développement chorégraphique :
La Manufacture – CDCN Nouvelle-Aquitaine Bordeaux – La Rochelle
Le Dancing – CDCN Dijon, Bourgogne, Franche-Comté
La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne
La Maison – CDCN Uzès, Gard Occitanie
La Place de la Danse – CDCN Toulouse, Occitanie
Le Gymnase – CDCN Roubaix, Hauts-de-France
L’échangeur – CDCDN Hauts-de-France
Les Hivernales – CDCN d’Avignon
Le Pacifique – CDCN Grenoble, Auvergne Rhône-Alpes
Atelier de Paris – CDCN
Touka Danses – CDCN Guyane
Chorège – CDCN Falaise Normandie

 

Le réseau Grand Luxe

Coopération transfrontalière comprenant sept partenaires de cinq pays – France, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse – le réseau Grand Luxe est issu d’une réflexion partagée par plusieurs structures autour d’une question : comment accompagner la création chorégraphique autrement que par la diffusion et la production ?
Ce réseau s’est constitué afin de réunir les possibilités offertes par chaque lieu et d’apporter un soutien aux artistes et projets artistiques de leurs territoires, lorsqu’ils nécessitent, à un moment de leur développement, une aide spécifique et adaptée. C’est par la combinaison des richesses de chacun de ses membres – espaces de travail, personnes ressources (regards extérieurs, aide administrative, conseils et accompagnement, formation) que chaque programme de soutien est établi.
Ce réseau renouvelle l’esprit du “faire ensemble” en inventant de nouveaux modes d’interventions en dehors des circuits habituels de la production et de la diffusion.
Il n’existe pas à ce jour de protocole particulier à suivre pour en bénéficier. Chaque dispositif de soutien est élaboré en fonction des liens qui peuvent se nouer entre les artistes et ces lieux ainsi que des nécessités inhérentes à la réalisation des projets artistiques.

Le réseau réunit aujourd’hui :
Grand Studio – Bruxelles
CCN de Lorraine – Nancy
Ballet de l’Opéra national du Rhin – CCN Mulhouse
POLE-SUD, CDCN  Strasbourg
TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique – Luxembourg
Theater – Freiburg
l’ABRI – Genève

 

L’Artiste associé
En 2016, le Ministère de la culture a mis en place au sein des CDCN un dispositif en faveur de la danse. A l’image de certains théâtres, ils ont dotés ces établissements d’un statut particulier, l’artiste associé. Sur une durée de trois ans, un chorégraphe est invité plus régulièrement à s’impliquer dans le lieu. Il y gagne des financements pour son travail, des espaces pour répéter et s’engage de son côté dans un certain nombre de principes définis en amont avec la direction du lieu qui l’accueille. Il s’agit alors d’une autre forme d’implication artistique : un temps de présence plus fréquent qui peut comprendre différents types d’échanges et de rencontres sur un territoire, comme mener des actions, des projets avec le public ou avec des établissements scolaires notamment. Le statut d’artiste associé est précieux pour les compagnies de danse. Les chorégraphes y trouvent notamment des moyens de produire un spectacle que la plupart ne pourraient obtenir seuls, mais aussi un accompagnement et une forme d’ancrage temporaire pour déployer leurs activités dans de multiples dimensions, recherche, pédagogie.

 

Accueil Studio : Les résidences d’artistes
POLE-SUD, lieu de vie, d’accueil, de fabrique et d’éducation artistique, déploie ses activités dans de multiples dimensions. Parmi celles-ci, les accueils studio. Ces résidences artistiques se renouvellent chaque saison. Elles contribuent au développement de la création et de la culture chorégraphique tout en stimulant la vie du lieu. Une douzaine d’équipes de la scène chorégraphique locale et internationale en bénéficie chaque saison durant une à deux semaines. Les artistes peuvent ainsi se consacrer à la recherche et à la création dans l’espace du studio qui est mis à leur disposition. Ces étapes de travail sont ponctuées par des rendez-vous, les Travaux Publics, favorisant la rencontre entre le spectacle et les publics sous des formes variées et conviviales. Ils sont aussi l’occasion de soirées « deux en un », offrant à tous, la possibilité de découvrir deux démarches artistiques différentes, à 19:00 en studio, un processus de travail en cours et des échanges avec les artistes, à 20:30 le spectacle en salle d’une autre compagnie.

 

Les pratiques artistiques amateurs

Véritable lieu ressource, POLE-SUD est un espace d’expérimentation artistique et pédagogique. Derrière les spectacles, se cache un programme d’actions artistiques qui relie l’activité du lieu et les publics. Chaque année, ces actions sont revisitées afin de mettre en valeur l’émancipation de chacun, la découverte et l’accès à la culture pour tous : écoles, lycées, universités, centres d’accueil pour handicapés, associations, écoles de danse, centres d’art et de formation… Situé, dans un quartier prioritaire de la politique de la Ville, POLE-SUD privilégie les actions de proximité, les projets au long cours auprès des enfants, adolescents et adultes de ce territoire.
Tous ces rendez-vous se déclinent en ateliers artistiques en milieu scolaire, workshops, rencontres, conférences, formations pour les enseignants, les artistes, les amateurs…

L’école de musique de POLE-SUD
Ses enseignants animent cours réguliers et ateliers de pratiques collectives avec des propositions variées allant de la petite enfance à l’âge adulte. Formations musicales, instrumentales, ateliers ponctuels font partie de ses programmes.