Festival EXTRADANSE

Ezio Schiavulli

Cie EZ3

Heres : Nel nome del figlio (au nom du fils)

Sur scène, deux batteries qui se font face. Deux musiciens, un seul danseur. C’est le défi que s’est donné Ezio Schiavulli dans Heres : Nel nome del figlio (au nom du fils). Une façon pour le chorégraphe d’interroger la filiation, ses liens et ses ruptures, le temps d’un fascinant et puissant dialogue avec la musique live.

Avec un parcours d’interprète et chorégraphe confirmé et plus d’une quinzaine de pièces à son actif, Ezio Schiavulli a développé sa démarche en plaçant le corps, sa physicalité comme ses émotions, au centre de ses préoccupations. Sa double culture, italienne et française, ainsi que ses collaborations artistiques, notamment avec des compositeurs et musiciens, ont en partie façonné son approche de la danse. En témoigne Heres : Nel nome del figlio (au nom du fils), avec ses étonnantes joutes rythmiques impulsées tour à tour par chaque artiste de cet inédit trio. Ainsi la pièce évolue au fil de différents tableaux et des formes de compositions imaginées tantôt par Anne Paceo, batteuse de jazz et multi-instrumentiste, Dario Di Filippo, percussionniste et le chorégraphe. Agir ou réagir, s’opposer ou échanger : musique et mouvement alternent entre écriture et improvisation. Tout au long de ce parcours inédit aux univers changeants, Ezio Schiavulli explore les relations père-fils entre absence et conflits. Le fil conducteur de ce récit intime et abstrait s’inspire des figures mythologiques d’Œdipe et Télémaque et questionne l’héritage entre refus et acceptation. A l’image d’un double jeu, le chorégraphe fait de cette oscillation un surprenant mouvement de ressac. A travers leurs propres corps et gestes, musiciens et danseur interrogent les origines et le déracinement, la construction intime et collective de nos identités.