Etienne Rochefort

Cie 1 des Si

Portraits

De l’image à la danse, la démarche d’Étienne Rochefort, marque une première étape. Son intention : créer pour et avec des danseurs rencontrés à Strasbourg et dans ses environs. Ces « portraits dansés » sont chorégraphiés sous la forme inédite d’un documentaire qui marie séquences vidéo filmées et présence en scène de quatre interprètes.
Tout d’abord privilégier les échanges pour réaliser en vidéo des portraits. Quatorze danseurs amateurs se sont prêtés au jeu du chorégraphe en plus des quatre interprètes professionnels que l’on retrouve au plateau. Un désir premier a porté ce projet : créer des récits de vie dansés à partir de chaque personnalité rencontrée puis imaginer une histoire où le parcours de chacun devient le support d’une nouvelle narration. Réaliser des ambiances changeantes, oscillant entre réalisme et décalages, dont les effets sont en partie dus au mixage sonore et aux alliages de danses composites que le chorégraphe privilégie.
Artiste associé à POLE-SUD depuis la saison dernière, Étienne Rochefort s’est donné comme objectif d’allier le côté abstrait et poétique de la danse à la fiction ou au documentaire en puisant dans la réalité des corps. Comment celle-ci peut-elle mettre à jour, exacerber des ambiances qui, à leur tour, mènent la danse vers d’autres dimensions ? Tournées sur différents sites choisis de la ville et de la région puis projetées sur scène, les images font partie des premiers matériaux de cette nouvelle pièce. Cette déclinaison ou juxtaposition de portraits, donne chair au récit amorcé par l’image. C’est alors que le chorégraphe agence d’autres alliances, entrelaçant ces récits individuels aux énergies et danses de chacun, aux nappes musicales et au rythme des images. Une autre façon de chorégraphier qui fait écho aux urgences de notre temps : impact du confinement sur les corps, nouvelles dimensions des échanges dans notre quotidien, mouvement de bascule entre image et corps, distance et présence.