Amine Boussa

Cie Chriki’z

L’IniZio

Fresque vivante chorégraphiée entre ombres et portés, L’IniZio tient de l’esquisse tant dans la vivacité de ses danses que de leurs tracés. Dans cette pièce au titre inspiré par une œuvre de Michel-Ange, Amine Boussa, entrelace passé et présent, héritage de l’humanisme et danse hip-hop.
Puissance et légèreté, énergie brute et dans l’air du temps fondent sa danse développée au sein de sa compagnie Chriki’Z depuis 2011. Amine Boussa revendique un hip-hop qui sans renier la performance, s’éloigne des stéréotypes et s’ouvre à d’autres esthétiques. En témoigne L’IniZio (Le commencement), pièce créée en 2013, réécrite en 2018 par le chorégraphe. A l’origine, cette libre interprétation de la célèbre Genèse peinte par Michel-Ange au plafond de la chapelle Sixtine à Rome compose entre réflexion sur la condition humaine et jubilation du corps dansant. Tout comme la fresque, cette pièce est structurée en trois parties subdivisées. Chacune aborde un thème et un univers musical différent. Sur fond de Miserere d’Allegri mêlé à des sonorités plus électro, L’IniZio convoque au plateau cinq danseurs issus du hip-hop, de la danse contemporaine et de la capoeira dont les singularités nourrissent de magnifiques tableaux qui rappellent des peintures italiennes. Un hip-hop tout en énergie et subtilité. Une liberté de mouvement qui s’exprime au-delà de la maîtrise technique et du pur vocabulaire hip-hop.