Festival EXTRADANSE

Amala Dianor
& Denis Lachaud

Xamûma fane lay dëm

(Je ne sais pas où je vais)

Le festival Concordan(s)e s’est fait une spécialité, favoriser la rencontre entre un chorégraphe et un écrivain en leur passant commande pour une création. Amala Dianor et Denis Lachaud ont relevé le défi avec Xamûma fane lay dëm (Je ne sais pas où je vais). Un dialogue inédit tissé de complicités entre danse et texte.
Tout d’abord le chorégraphe et l’écrivain. Collaborateurs consentants d’un même projet, la création d’un acte artistique commun, ils ont imaginé Xamûma fane lay dëm (Je ne sais pas où je vais). Une pièce de dialogue qui les a poussés sur scène. Au plateau, Amala Dianor est danseur, Denis Lachaud comédien. Entre eux, une chaleureuse complicité. Elle nourrit leurs investigations autour des origines et des modes d’expression de chacun. Tissé de confidences, de gestes abstraits, de fortes présences, le duo poursuit l’un des objectifs propres à la rencontre : « la découverte de l’autre et l’élaboration d’une langue commune ». Point commun aux deux artistes, la pratique des arts martiaux : taekwondo pour Amala Dianor et karaté pour Denis Lachaud. Issue de ces premiers échanges, une gestuelle commune aussi précise que sensible où peu à peu la parole s’aventure s’entrelaçant à d’autres éléments : des sons, des musiques, des couleurs, et d’autres langues comme le wolof. Un duo croisant gestes et mots dans un envoûtant face à face.