Aïcha M’Barek & Hafiz Dhaou
+ Alexander Vantournhout

TWICE #2

TWICE #2 réunit dans un même programme deux pièces courtes de chorégraphes aux parcours très différents. Ces spectacles aux univers aussi étonnants que singuliers ménagent plein de surprises en interrogeant tant les corps qui dansent que nos gestes les plus familiers.

Ils ont deux façons bien personnelles de concevoir la danse et de la déployer sur scène. Ils sont pourtant réunis sur un même plateau. Leur point commun, créer pour la première fois en direction de l’enfance et de la jeunesse.
Alexander Vantournhout crée des spectacles mêlant théâtre, cirque, danse et musique. Dans TWICE #2, l’artiste flamand se joue des possibilités du corps, de ses apparences et de ses métamorphoses. Pour cela, il utilise le costume et multiplie surprises et facéties. Cette pièce ludique est interprétée en solo sur la musique de Steve Reich par une jeune artiste danoise, Astrid Sweennay que l’on retrouve dans la pièce suivante, évoluant en duo avec une jeune danseuse originaire de Madagascar, Johanna Mandonnet.
Les chorégraphes Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou travaillent en tandem depuis des années. Dans TWICE #2, ils entreprennent un nouveau voyage auprès des deux danseuses, le temps de revisiter ce qui conduit leur démarche, en particulier le défi des appuis fragiles d’un corps organisé autour du bassin, de la colonne vertébrale et de la suspension. En duo, les interprètes investissent la scène en funambules. Oscillant entre équilibre et déséquilibre, elles découvrent, traversent et partagent ces nouvelles expériences. Partant du corps, des gestes et du mouvement, elles tracent les nouvelles formes de ce spectacle qui ne manque pas d’air.