« La danse à deux pas de chez vous » n'est pas qu'un slogan. Notre défi est de conjuguer le périmètre local avec nos missions et notre envergure nationale et internationale. Cette ambition prend sa source dans notre farouche volonté de défendre la qualité d'un service public de la culture. Un espace où les oeuvres contemporaines, portées par les artistes émergents ou reconnus trouvent leur place et leur fonction auprès de chacun.
 
 
UNE SAISON QUI SE JOUE DES FRONTIÈRES
Entre les arts, les genres, les générations et les cultures.
Pour cette nouvelle saison, nous avons voulu jouer avec les codes et les représentations, inviter des artistes pour la première fois à POLE-SUD, déplacer le curseur pour nous ouvrir à d'autres démarches, d'autres manières d'écrire, d'autres façons d'être sur les plateaux.
Cette programmation, majoritairement portée par une nouvelle génération d’artistes, essentiellement européenne, nous invite à la dérision, la  distanciation, l'irrévérence.
D'entrée de jeu nous vous proposons, en ouverture de saison, de faire le grand écart entre Bach et les Beatles. Vient ensuite un programme où la danse, la musique, les images, l'humour, les textes, les générations d'interprètes et de créateurs se répondent joyeusement autour de préoccupations d'aujourd’hui.
De quoi sommes-nous faits ? Comment grandir ? A quoi tu penses ? Comment conjurer la peur, Que reste-t-il de nos révolutions ? sont autant de titres et de thèmes qui traversent à la fois nos histoires individuelles et notre histoire collective.
A l'heure où nous fêtons les 50 ans de mai 68, la plupart de ces chorégraphes n'étaient pas encore nés et pourtant il y a la même ferveur et le même engagement dans cette recherche de sens et cette volonté de témoigner de notre époque.
De manière subtile, baroque, anarchique, joyeuse ou engagée, en Europe comme ailleurs, les artistes inventent, cherchent, proposent et s'impliquent pour le futur de tous.
 
A nous de suivre cet exemple.
 
Joëlle Smadja
Directrice