Gaëlle Bourges

©Stephane Lavoue

Gaëlle Bourges

Après des études littéraires et de nombreuses années de danse classique, modern’ jazz, claquettes et contemporaine, Gaëlle Bourges crée plusieurs structures de travail pour signer ses premiers travaux. En 2005 elle cofonde, avec deux amies l’association Os, qui soutient toutes ses pièces depuis. Le triptyque Vider Vénus, prolonge un travail de dissection du regard sur l’histoire des représentations dans les Beaux-Arts déjà initié auparavant et largement nourri entre 2006 et 2009 par un emploi de stripteaseuse au sein d’un théâtre érotique. Suivent encore, entre autres, En découdre (un rêve grec), Un beau raté, 59, A mon seul désir, Revoir Lascaux, Le bain...
Des formations complémentaires – musique, art dramatique, commedia dell’arte, travail du clown ont nourri son parcours. Durant plusieurs années, l’artiste s’est investie dans une compagnie de comédie musicale pour et avec les enfants (le Thêâtre du Snark) ; elle a travaillé en tant que régisseuse plateau ou encore comme chanteuse à l’occasion. Diplômée en « Education somatique par le mouvement » - Ecole de Body-Mind Centering, elle intervient aussi sur des questions théoriques.