9_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

1_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

10_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

2_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

3_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

4_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

5_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

6_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

7_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle

8_PERE FAURA_Striptease

©Rafael Gavalle
22 > 23.03

19:00

Durée: 40'

PERE FAURA

Striptease

Espagne / solo / 40'

Ce spectacle bénéficie du soutien de l'ONDA

Qu’en est-il du corps de l’autre en général, de la danseuse ou du danseur en particulier, de cet obscur objet du désir qui les enveloppe? En se livrant aux gestes de l’effeuillage, Pere Faura mène sa performance en showman, délivrant sans fard ses théories burlesques sur l’art de se dénuder.
Strip-tease ou théâtre, qu’en est-il des mécanismes du désir dans ces deux modes d’expression? Pere Faura investit avec audace ce territoire incertain et expose son point de vue entre conférence et effeuillage. Une ironie décapante accompagne la langueur des poses suggestives, tandis que le discours et les gestes décalés du performer dialoguent avec les images vidéo ou filment le regard du public. Débute alors un autre jeu, celui de l’arroseur arrosé ou plutôt du voyeur vu.
Prenant comme fil conducteur un extrait de film dans lequel Demi Moore incarne une strip-teaseuse dans toute sa symbolique archétypale, Pere Faura dissèque l’ambivalence d’un corps dansant qui oscille entre représentation artistique et appel sexuel. Avec l’esprit de dérision qui caractérise sa démarche, il pointe avec jubilation les hypocrisies du regard. Quelles attentes sont les nôtres quand nous allons au théâtre ou voir un strip-tease ? Qu’en est-il encore lorsque nous regardons une pièce qui, justement, s’appelle Striptease? Quel rapport de séduction entretiennent l’artiste et le spectateur? Qu’en est-il de l’érotisme des corps aujourd’hui ? Pere Faura fait feu de ces troubles questions avec sa verve singulière, directe, courtoi- sement subversive et parodique. 
Conception et direction : Pere Faura
Danse : Pere Faura et Demi Moore
Dramaturgie : Jeroen Fabius
Texte extrait de : "Undressing the First Amendment and Corestting the Striptease Dancer" de Judith Lynne Hanna, "Striptease. The Art of Spectacle and Transgression" de Dahlia Schweitzer, "Narrative Striptease in the Nightclub Era" de Ben Urish.
Vidéo : Pere Faura
Musique : Carlos Jobim et Annie Lenox, mélange par Ivo Bol
Conception lumière : Paul Schimmel et Pere Faura
Technique en tournée :  Sergio Roca
Première en février 2008 au Frascati Theater / Something Raw Festival
Production :  Frascati Theater, Amsterdam / Producteur : Sandra Casals-Blanc Produccions / Distribution : Art Republic
22 > 23.03

19:00

Durée: 40'