5_PERE FAURA_Sweet tyranny

©J. Surribas

6_PERE FAURA_Sweet tyranny

©J. Surribas

4_PERE FAURA_Sweet tyranny

©Tristan Perez-Martin

3_PERE FAURA_Sweet tyranny

©Tristan Perez-Martin

2_PERE FAURA_Sweet tyranny

©Tristan Perez-Martin

1_PERE FAURA_Sweet tyranny

©Tristan Perez-Martin
19 > 20.03

21:00

Durée: 100'

PERE FAURA

Sweet Tyranny

Espagne / 8 interpètes / 90'
En anglais surtitré en français

Ce spectacle bénéficie du soutien de l'ONDA

Fan de culture pop, Pere Faura aime à la détrousser de ses mythes et clichés. Cette vocation contribue à la jubilation qui traverse ses spectacles. Entre images d’archives, films cultes, séquences dansées et commentées, Sweet tyranny, questionne avec humour les représentations de la danse et sa réalité.
Côté pile, l’image de la danse la plus répandue, celle qu’on utilise un peu partout comme symbole de loisir et d’évasion, voire même d’extase. Côté face, ce qu’il en est de la danse comme travail et profession. De ce miroir éclaté, Pere Faura ramasse les morceaux au fil d’une trilogie intitulée Sweet Suites. Le premier volet, Sweet fever, créé sur la boucle d’une unique phrase chorégraphique est une pièce participative, un hypnotisant rituel autour des joies du disco. Le troisième opus, Sweet precarity, conduit le public au plus proche de l’usinage des corps, mettant en lumière avec humour, la dureté, voire l’absurdité des conditions de travail des artistes. Entre les deux, Sweet tyranny, pièce de groupe, révèle les ambiguïtés de la danse: quand plaisir, liberté, sens de la fête s’entrechoquent avec labeur, contraintes et rapports de pouvoir. Dans cette création, les deux mondes du chorégraphe se côtoient, laissant libre cours à ses obsessions. Talentueux pratiquant de la dérision critique, le jeune artiste catalan fait de l’«aura Faura», selon ses propres termes, une implacable mécanique de décom- position pointant sans relâche l’économie des corps. 
Conception, direction et chorégraphie : Pere Faura 
Direction Assistant : Monica Muntaner
Danse : Laura Alcalà, Sarah Anglada, Miquel Fiol, Raquel Gualtero, Claudia Solwat, Javi Vaquero, Amaranta Velarde, Pere Faura
Régie : Sergio Roca, Emili Vallejo
Scénographie : Jordi Queralt
Musique : DJ Amaranta Velarde
Script : Esteve Soler
Textes : Esteve Soler et Pere Faura
Conception lumière : Jordi Queralt, Sergio Roca Saiz
Conception son : Ramon Ciércoles
Réalisation vidéo : Joan Escofet
Consultants chorégraphiques : Jefta van Dinther, Anna Rubirola
Costumes : Jorge Dutor, Txell Janot
Coordination technique : Guillem Gelabert
Technique en tournée : Albert Via, Albert Baltà, Guillem Gelabert
Crédit photo : Tristan Pérez Martín
Première en janvier 2017 au Mercat de les Flors, Barcelone
Producteur : Sandra Casals-Blanc Producions
19 > 20.03

21:00

Durée: 100'