1_EMMANUEL EGGERMONT_TWICE_La Methode des phosphenes

©L'Anthracite

1_ROBYN ORLIN_TWICE_collage

©Robyn Orlin

2_EMMANUEL EGGERMONT_TWICE_La Methode des phosphenes

©L'Anthracite

TWICE

EMMANUEL EGGERMONT
La méthode des phosphènes
ROBYN ORLIN
In order to be them we must be us... 

France - Afrique du Sud / 2 duos / 50'
Jeune public + 8 ans

Coproduction POLE-SUD

Projet particulier à destination du jeune public, TWICE présente dans un même programme les pièces courtes de deux chorégraphes aux esthétiques très différentes, elles sont interprétées par un même duo de danseuses.
 
 Emmanuel Eggermont
La méthode des phosphènes
De tout temps, la perception des couleurs a suscité des débats et attisé les passions, tant elle est subjective. Partant de ce constat, Emmanuel Eggermont se penche sur les phénomènes optiques. Lumières, couleurs, textures composent cette chorégraphie ludique aux images éphémères, aux sensations colorées. De grandes œuvres d’art, de l’impressionnisme au Pop Art, en passant par le courant Bauhaus, inspirent ce spectacle ainsi que les deux interprètes féminines qui, originaires du Kenya et de la Corée du Sud, enrichissent à leur tour de leur imaginaire ce paysage aux formes changeantes. Éveiller l’œil et le corps au monde sensible qui nous entoure conduit ce délicat duo à la façon d’une poétique balade picturale et dansante, composée de gammes de sons, de gestes et de couleurs.
 
Robyn Orlin
In order to be them we must be us... 
Artiste iconoclaste, Robyn Orlin, chorégraphe sud-africaine à l’humour tapageur, s’adresse pour la première fois au jeune public. Dans ses créations, objets, musiques, corps et images sont l’occasion de nombreuses facéties, de chocs éclatants, de situations décalées qui mêlent différents styles de danse à des sujets brûlants. L’énergie et la jubilation particulière de ses pièces toujours conduites par une réflexion sociale ont fait sa réputation. Son engagement envers les difficultés identitaires conduit ce duo à questionner ces manifestations du côté de l’enfance et de l’adolescence. Car c’est dès le plus jeune âge, pense l’artiste, qu’il est nécessaire d’apprendre à lutter contre les discriminations et l’exclusion. Et la chorégraphe d’entre- prendre cette création avec le souci d’aborder cette dimension à partir de l’irruption de ces phénomènes lorsqu’ils s’adressent et touchent particulièrement la jeunesse. 
Emmanuel Eggermont
La méthode des phosphènes
Chorégraphie et scénographie : Emmanuel Eggermont / Interprétation : Jihyé Jung et Wanjiru Kamuyu / Musique originale : Julien Lepreux / Création lumière et régie générale : Sébastien Bausseron
 
Robyn Orlin
In order to be them we must be us...
Conception : Robyn Orlin / Interprétation : Jihyé Jung et Wanjiru Kamuyu / Costumes : Birgit Neppl / Création lumière et régie générale : Sébastien Bausseron
 
 
Production : Le Gymnase | CDCN Roubaix – Hauts-de-France / Coproduction : CND Centre national de la danse, L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, Pôle européen de création – Ministère de la Culture / Maison de la Danse, La Manufacture – CDCN Bordeaux Nouvelle Aquitaine, le phénix scène nationale Valenciennes pôle européen de création, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, POLE-SUD CDCN Strasbourg, TANDEM scène nationale / Soutien : Génération Belle Saison / Un projet porté par LOOP – réseau pour la danse et la jeunesse