5_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

9_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

8_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

7_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

6_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

4_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

3_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

2_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

10_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino

1_THOMAS LEBRUN_Les rois de la piste

©Frédéric Iovino
29 > 30.01

20:30

Durée: 60'

THOMAS LEBRUN
CCN de Tours

Les rois de la piste

France / 5 interprètes / 60'
Déconseillé aux moins de 15 ans
Outre les adeptes du dance floor, la piste de danse, reflet d’une société, fascine les chorégraphes. Les corps bougent, s’exposent, dévoilant les êtres et leurs motivations. Du plaisir de danser à celui d’être vu, dans Les rois de la piste, Thomas Lebrun s’empare avec jubilation de ces armes de séduction massive.
«Mais de quoi donc est faite la piste de danse, cette micro société provisoire aux élans exutoires communs?» s’est demandé Thomas Lebrun. La boîte de nuit, le dancing, la discothèque ou encore la boum proposent des espaces à géométrie variable, confinés ou étendus, éclairés ou tamisés, au sein desquels un autre espace, encore plus délimité, regroupe les énergies, dévoile les corps et ses différentes expositions, fédère une mixité de population.
Le chorégraphe s’est saisi avec délectation de ce sujet et questionne, en mode funky, avec le sens du burlesque qu’on lui connaît, la façon dont chaque individu se représente et s’expose. Strass et pacotilles, chemises ouvertes, il s’agit ici d’endosser et de jouer, affronter ces métamorphoses de la nuit. Dans Les rois de la piste, le directeur du centre chorégraphique national de Tours, propose une multitude de focus sur les jeux d’apparences.
Avec humour, son spectacle convoque différents courants de la danse, de la musique et de la mode populaires liés à ces lieux depuis les années 70. Entre provocante séduction ou mise à nu mensongère, utilisant l’investigation, le divertissement, la caricature et le travestissement, Thomas Lebrun tire son propos vers la critique sociale, une réflexion acidulée sur la représentation et la place de soi sur un plateau. Une pièce satirique aux accents crus et tendres. 
 
 
SOIRÉE 2 EN 1
Les soirées 2 en 1 offrent à tous la possibilité de découvrir deux démarches artistiques différentes : à 19:00 en studio, les "Travaux Publics", un processus de travail en cours et des échanges avec les artistes et à 20:30 le spectacle en salle d’une autre compagnie.
TRAVAUX PUBLICS : Oona Doherty - Lady Magma
MA 29 JAN - 19:00 - POLE-SUD
Entrée libre sur réservation : billetterie@pole-sud.fr
Chorégraphie : Thomas Lebrun
Interprétation : Julie Bougard, Thomas Lebrun, Matthieu Patarozzi, Véronique Teindas, Yohann Têté
Musiques : Shlomi Aber, C+C Music Factory, Cher, Corona, Gloria Gaynor, Grauzone, Miss Fitz, Snap! , Technotronic
Création lumière : Jean-Philippe Filleul
Création son : Maxime Fabre
Montage son : Maxime Fabre, Yohann Têté
Costumes : Thomas Lebrun
Réalisation costumes : Kite Vollard
Construction du décor : Ateliers de la MCB° Maison de la Culture de Bourges
Production : Centre chorégraphique national de Tours
Coproduction : Agora de la danse-Montréal / MA scène nationale - Pays de Montbéliard / MCB° Maison de la Culture de Bourges
Le CCN de Tours est subventionné par le ministère de la Culture - DGCA - DRAC Centre-Val de Loire, la Ville de Tours, le Conseil régional Centre-Val de Loire, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire et Tours Métropole Val de Loire.
L’Institut français contribue régulièrement aux tournées internationales du CCN de Tours.
29 > 30.01

20:30

Durée: 60'