6_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

1_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

10_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

11_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

12_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

13_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

14_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

2_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

3_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

4_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

5_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

7_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

8_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme

9_WOOSHING MACHINE_El pueblo unido jamas sera vencido

©Alice Piemme
18.12

20:30

Durée: 60'

ALESSANDRO BERNARDESCHI & MAURO PACCAGNELLA
Wooshing Machine

El pueblo unido jamás será vencido

Belgique / 3 interprètes / 60'

Coproduction POLE-SUD

On se souvient du succès de leur premier duo, Happy Hour, accueilli à POLE-SUD il y a deux ans. Le tandem artistique de Wooshing Machine revient avec une nouvelle pièce, en trio. Leur propos: mêler avec jubilation souvenirs intimes, références populaires au présent des corps et de la danse.
Conteurs, passeurs de l’histoire qui les a traversés, Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella, ont créé leur première pièce en duo à partir de leurs riches parcours d’interprètes et d’une longue complicité artistique. Leur second spectacle s’ouvre à une autre dimension grâce à la troisième interprète qui les a rejoints, porteuse d’un autre univers. En prenant pour titre de leur pièce celui d’une célèbre chanson solidaire et engagée qui a marqué les années 70 – interprétée le plus souvent en France par les Quilapayún et en Italie par Inti Illimani, deux groupes de musiciens chiliens exilés sous la dictature de Pinochet – les Wooshing Machine donnent d’emblée le ton. Avec humour et légèreté, se jouant des références, ils questionnent notre présent en écho à notre histoire proche. Remarquables danseurs autant qu’acteurs, ils se sont adjoints la musique pour quatrième complice. Elle est ici un lieu de réminiscence partagée où se construit le sens du spectacle, entre les émotions issues de souvenirs personnels et la conscience d’une mémoire collective. De toutes ces sources, témoignages, hommages, les trois complices font scène commune, orchestrant avec humour une conversation dansée sur le temps et ses valeurs, sur le présent, l’engagement des corps et l’élan collectif. 
Conception : Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella
Chorégraphie et mise en scène : Alessandro Bernardeschi en collaboration avec Mauro Paccagnella
Interprétation : Alessandro Bernardeschi, Lisa Gunstone et Mauro Paccagnella
Création lumières et régie : Simon Stenmans
Bande son : Eric Ronsse (en collaboration avec Alessandro Bernardeschi)
Conseil vidéo : Stéphane Broc
Costumes : Fabienne Damiean
Production déléguée : Théâtre Les Tanneurs
Attachée de diffusion : Wendy Toussaint
Un immense grazie à Caterina Sagna  pour ses précieux conseils.
Production : Wooshing Machine / Cie Mauro Paccagnella
Coproduction : Théâtre Les Tanneurs / Charleroi danse, Centre Chorégraphique de Wallonie-Bruxelles / POLE-SUD - CDCN, Strasbourg / CCN de Tours - Direction Thomas Lebrun / Central, Centre Culturel Régional du Centre (La Louvière)
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Avec le soutien de la Commission Communautaire Française
Accueil studio : CCN de Tours - Direction Thomas Lebrun / La Raffinerie Charleroi danse / Grand Studio
Mauro Paccagnella / Cie Wooshing Machine est artiste associé au Théâtre Les Tanneurs et en résidence artistique à Central, Centre Culturel Régional du Centre (La Louvière), est en résidence administrative au Théâtre Les Tanneurs et est accompagné par Grand Studio, Bruxelles.
18.12

20:30

Durée: 60'