©Beringer
©Beringer
©Per Morten Abrahamsen
©Per Morten Abrahamsen

Mark Tompkins / Cie I.D.A.

STAYIN ALIVE à ma mère

France, États-Unis / Solo / 70'

Vertige des passions, vestiges d’un corps. Bienvenue dans la complainte drôle et crue d’un artiste aux multiples facettes. Dans STAYIN ALIVE, Mark Tompkins raconte. Des histoires. Vraies ou fausses. Peu importe. Elles ont bouleversé sa vie. Elles font aussi écho à nos propres rêves ou souvenirs. Chorégraphe, danseur, comédien ou chanteur, Mark Tompkins est d’abord un autodidacte du mouvement. A son actif, un parcours jalonné de projets ouverts qui vont des chantiers d’improvisation aux spectacles et traversent les genres. On l’a vu récemment à Strasbourg, orchestrer les gestes des participants sur les musiques de Philippe Poirier et Rodolphe Burger à l’occasion du 500è anniversaire des « danseurs-fous ». Parfois, l’artiste revient au solo comme dans ses Hommages. Créés entre 1989 et 1998, certains évoquent des figures de la danse comme Nijinski ou Joséphine Baker. Montages musicaux, théâtre et chansons, tout comme dans Song and Dance, ses performances marient la nostalgie à l’extravagance et l’autodérision. Mark Tompkins, fidèle complice des aventures de POLE-SUD, aime le rire, pousser jusqu’au bout ses personnages, et faire de ce travail intérieur, imaginaire, le lieu magique d’une révélation de soi. STAYIN ALIVE, opère de même. Comme un rituel de funambule, quelque part entre une fin de partie à la Beckett et la trempe disco d’une chanson culte des Bee Gees, dont certains mots aussi vivants que remuants résonnent : « j’ai les ailes du paradis fixées à mes chaussures, je suis un danseur et c’est juste que je ne peux pas perdre… »
Conception et interprétation : Mark Tompkins
Scénographie, costumes et dramaturgie : Jean-Louis Badet
Mise en scène : Frans Poelstra
Direction technique : David Farine
Lumière : Titouan Lechevalier
Musique : Song For Our Ancestors, Steve Miller - Stayin’ Alive, Bee Gees - I Would Die 4 U, Prince - I Am What I Am, Gloria Gaynor - When the Music’s Over, The Doors - The End, The Beatles - Private Eyes, Emotional Blackmail, Hot or Cold, Blind Date, Stay Alive, composées par Nuno Rebelo et Mark Tompkins, Mark Lewis & The Standards - Is That All There Is, arrangement Sarah Murcia (piano & contrebasse), Benoît Delbecq (piano)
Production : I.D.A. Mark Tompkins
Coproduction : CND, Pantin - Les Subsistances, Lyon - TanzQuartier, Wien