©Catherine Hershey
©Tamara Seilman
©Tamara Seilman

Madeleine Fournier

Labourer

France / Solo / 60'

Labourer ? La bourrée ? Le titre donné par Madeleine Fournier à ce solo inédit résonne curieusement. Qu’est-ce qui relie la danse à la terre, au corps qui la creuse, à ses rythmes et ses floraisons ? C’est avec humour que la chorégraphe évolue sur ce chemin fantaisiste, entre mémoire et présent, formes populaires et gestes abstraits. Sous le terme de « labourer », plusieurs définitions : ouvrir la terre, la retourner, creuser des sillons avant l’ensemencement. Mais aussi « labeur », travail et pénibilité, ce qui implique d’engager tout son corps dans la tâche. Dans son solo, la chorégraphe revisite drôlement corps et gestes. Elle creuse à son tour, par le chant, l’association de postures, de figures, de dispositifs sonores et visuels et de multiples danses, une voie inédite dans les mystères, la mémoire et l’actualité de son propos. Interprète, Madeleine Fournier a collaboré avec de nombreux chorégraphes et artistes visuels avant de créer cette première pièce en solo. Avec une discrète radicalité, un goût certain pour la variété des styles et l’humour décalé, elle y dévoile son intérêt pour les sources du mouvement. Par le jeu des associations. Labourer conjugue formes, matières et interprétations. Selon la jeune artiste, ce sont : « autant de mouvements à la fois rythmiques et organiques, humains et non-humains qui cherchent à troubler la distinction supposée fondamentale entre nature et culture. »
Conception et danse : Madeleine Fournier
Dispositif sonore et musique : Clément Vercelletto
Lumière et régie : Pierre Bouglé
Regard extérieur : David Marques
Aide Costume : Valentine Solé
Conseil film : Dominique Willoughby
Graphiste : Catherine Hershey
Production : Marie Seguedy
Diffusion : Teresa Acevedo
Création en novembre 2018 à l’Atelier de Paris, CDCN
Coproduction : Théâtre de Beauvaisis - Vivat, Scène conventionnée Danse et Théâtre d'Armentières - Kunstencentrum Buda Kortrijk - Atelier de Paris, CDCN - Charleroi Danse - CCN de Nantes.
Soutien et résidences : PAD Angers - TU Nantes - CND dans le cadre de la résidence augmentée.
Avec le soutien du Fond SACD Musique de Scène et d'ARCADI Île-de-France. Ce projet a reçu le soutien de la DRAC Île-de-France au titre de l'aide au projet et de la Ville de Paris au titre de l'aide à la résidence artistique et culturelle.

événements associés