Ateliers de pratiques artistiques

En lien avec le spectacle 10:10 de Caroline Cornélis / Cie Nyash
Avec Akiko Hasegawa, danseuse
À destination de groupes constitués de l’ARSEA de la Ganzau – Strasbourg

 

L’art chorégraphique comme mode d’expression  
Depuis plusieurs années, les établissements du CAAHM (Centre d’Accueil pour Adultes Handicapés) et de la MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) de l’ARSEA (Association Régionale Spécialisée d’action sociale d’Éducation et d’Animation) de la Ganzau favorisent l’accessibilité de leurs publics à l’expression artistique en assistant à des représentations à POLE-SUD.  

Profitant de la proximité géographique de nos deux structures, nous mettons en place un parcours combinant la découverte d’un univers chorégraphique, la pratique de la danse et la rencontre avec des artistes. L’objectif de ce partenariat est de valoriser, de partager et d’apporter une dimension sensible et esthétique au projet et qu’ensemble, avec tous les partenaires concernés, nous puissions construire et développer un dispositif d’accompagnement adapté.  

  

L’art chorégraphique comme mode d’expression permet, à la personne en situation de handicap mental, de s’exprimer, d’exister avec ses singularités et ainsi valoriser l’expression de soi. C’est sous la forme d’ateliers de pratiques artistiques menés par la danseuse Akiko Hasegawa que le dispositif d’intervention évolue. En cherchant à développer, à partir de consignes simples, écoute, imaginaire et intuition, chacun apprend à être plus attentif à l’autre. Un processus qui donne la possibilité à chacun de s’épanouir, de découvrir l’aspect sensible. Une expérience qui éveille l’imaginaire. 

En partenariat avec l’ARSEA de la Ganzau – CAAHM / MAS