Antonello Salis et Paolo Angeli
©NANNI ANGELI
Antonello Salis, Paolo Angeli et Hamid Drake
©Andrea Boccalini
Antonello Salis, Paolo Angeli et Hamid Drake
©Andrea Boccalini

Paolo Angeli

musicien

Originaire du nord de la Sardaigne, le guitariste et compositeur Paolo Angeli (guitare sarde préparée, voix) est depuis plusieurs années l'un des acteurs majeurs de la nouvelle musique bolognaise. Il travaille depuis le milieu des années 1990 à la redécouverte de ses racines musicales sardes avec l'aide de Giovanni Scanu, l'un des grands maîtres de chitarra sarda e de canto in re, une ancienne forme de chant monodique de Tenores.
Puis, ses rencontres dans ces mêmes années avec des musiciens évoluant dans l'expérimentation (Elliot Sharp, Otomo Yoshihide et surtout Fred Frith) l'ont encouragé à développer une approche non conventionnelle de son instrument, brisant ainsi les hiérarchies entre musique classique, populaire, jazz, rock, folk et improvisation.
En 1997, il commence à donner des concerts solo avec une guitare sarde préparée, et à faire co exister l'archéologie sonore et la modernité par l'ajout de cordes sympathiques transversales (cordes de sitar, câbles de frein de bicyclette), de pièces en bois et en métal, de petites hélices de ventilateur et de moteurs miniatures. Ces innovations suscitent l'admiration notamment de Pat Metheny qui y voit d'importantes nouvelles directions pour la guitare.
Combinant la tradition musicale sarde avec l'approche typique de la musique improvisée, Paolo Angeli, au fil des ans, a développé un style très particulier qui l'a conduit à mettre au point une version "préparée" de son instrument de prédilection à mi chemin entre la guitare, le violoncelle et la batterie, dans un contexte de performance solo.