La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco

La Veronal_Siena

©Jesus Robisco
27 > 29.03

20:30

Durée: 65'

Siena

MARCOS MORAU
LA VERONAL

Espagne / 10 interprètes
Présenté avec le Maillon

Ce spectacle fait partie de l'abonnement Parcours Danse

Réveiller les fantômes de l’histoire de l’art et les mettre en danse. Se confronter aux représentations du corps, à ses images comme à sa réalité la plus chorégraphique et actuelle, tels pourraient être les enjeux de Siena. La création de la compagnie La Veronal se joue du temps et du mouvement agençant avec maestria d’énigmatiques tableaux vivants.
Il s’immerge dans les villes et en retire autant de spectacle virtuoses et poétiques. Marcos Morau, jeune prodige de la danse espagnole actuelle et fondateur de la compagnie La Veronal s’est propulsée sur les scènes internationales grâce à ses spectacles éclectiques. Dans ses pièces, tout conspire à une forme singulière d’écriture synthétique ou le mouvement et les corps semblent se lier avec les mondes de l’image et du théâtre.
Juste avant Voronia (2015) et Portland (2014), Sienne (2013), ville d’art italienne, a inspiré au chorégraphe une pièce conçue sur le mode du musée imaginaire. En toile de fond, la Vénus d’Urbino. Sur scène, des danseuses en tenue d’escrimeurs. Elles évoluent sur le fil d’un montage sonore où l’opéra italien côtoie sans coup férir les atmosphères d’un maître du suspens, Alfred Hitchcock… Alliages détonants, corps flexibles, imaginaires, réels ou représentés, voire manipulés, constituent l’univers étrange et hors du temps de Siena. Fenêtre ouverte sur notre monde et ses leurres, ce spectacle multiplie les clins d’œil ironiques et propage une salvatrice onde de jubilation dans le mouvement des corps.
Direction : Marcos Morau
Chorégraphie : Marcos Morau en collaboration avec les danseurs
Texte et dramaturgie : Pablo Gisbert – El Conde de Torrefiel, Roberto Fratini.
Avec Cristina Facco, Laia Duran, Cristina Goñi Adot, Anna Hierro, Ariadna Montfort, Lorena Nogal, Lautaro Reyes, Manuel Rodríguez, Marina Rodríguez & Sau-Ching Wong
Assistant Direction : Tanya Beyeler
Professeur : Cristina Facco
Mise en espace et création lumière : La Veronal & Enric Planas
Photographies : Jesús Robisco, Edu Pérez & Quevieneelcoco
Costume : Octavia Malette
Voix Off :  Victoria Macarte & Benjamin Nathan Serio
Production - Manager : Juan Manuel Gil Galindo
Production : La Veronal / Coproduction Mercat de les Flors, Barcelone - Hellerau European Center for the Arts, Dresden / En collaboration avec : Modul-Dance - El Graner - La Caldera - Centro de Artes Performativas do Algarve Faro, Portugal -Duncan Dance Center, Athènes - Dance Ireland, Dublin / Avec le soutien du INAEM, Ministerio de Educación, Cultura y Deporte d'Espagne & ICEC, Departament de Cultura de la Generalitat de Catalunya / Créé dans le cadre du European project Modul-dance, avec le soutien de EU Culture Programme.
27 > 29.03

20:30

Durée: 65'