(LA)HORDE_To Da Bone

©Tom de Peyret

(LA)HORDE_To Da Bone

©Tom de Peyret

(LA)HORDE_To Da Bone

©Tom de Peyret

(LA)HORDE_To Da Bone

©Tom de Peyret

(LA)HORDE_To Da Bone

©Tom de Peyret

(LA)HORDE_To Da Bone

©Tom de Peyret

(LA)HORDE_To Da Bone

©Tom de Peyret
20 > 21.02

20:30

Durée: 60'

To Da Bone

MARINE BRUTTI, JONATHAN DEBROUWER & ARTHUR HAREL
(LA)HORDE

France / 10 interprètes
Coproduction POLE-SUD
Tout d’abord un collectif qui fait parler de lui, (LA)HORDE. Il réunit un trio de jeunes artistes rebelles travaillant au croisement de la danse et des arts visuels. Ensuite un projet singulier To Da Bone. Il s’intéresse aux danses dites « post-internet » à travers la pratique du Jumpstyle, danse issue de la subculture des musiques techno.
Depuis trente ans, le monde de la techno est associé à un foisonnement de pratiques culturelles et festives. Le collectif (LA)HORDE y puise l’originalité de sa démarche. Et si le trio ne renie pas ses convictions, l’adresse frontale n’est pas leur style. Dans To Da Bone, ils explorent le monde fascinant des vidéos de hardstyle postées sur Internet, en particulier le Jumpstyle: « En convoquant des interprètes issus de plusieurs pays, en soulignant l’émancipation qu’apporte Internet, en choisissant cette danse avec son histoire, tout le spectacle est forcément politique.» Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel refusent toute forme de hiérarchie, au sein de leur groupe comme sur scène. Mais depuis leurs débuts en 2011, convaincus que le corps est aujourd’hui impliqué différemment entre espaces réels et virtuels, ils interrogent la représentation, les corps et l’image au sein de leurs projets.
Très physique et intense To Da Bone, pièce de danse pour dix interprètes, distille une énergie particulière. Le Jumpstyle et sa forme de colère visant à l’apaisement à travers le défi de son jeu de jambes exalté jusqu’à l’épuisement, exprime aussi une certaine révolte, plus intime, de la jeunesse. Et (LA)HORDE d’interroger : « Dans un monde ou la révolution se fait de nuit et où les lois sont votées à l’aurore, quelles nouvelles formes peut prendre l’insurrection ? »
Conception et mise en scène : (LA)HORDE - Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
avec : Valentin Basset aka Bassardo (France), László Holoda aka Leslee (Hongrie), Thomas Hongre aka ToPa (France), Kevin Martinelli aka MrCovin (France), Viktor Pershko aka Belir (Ukraine), Nick Reisinger aka Neon (Allemagne), Edgar Scassa aka Edx (France), Andrii Shkapoid aka Shkap (Ukraine), Damian Kamil Szczegielniak aka Leito (Pologne), Michal Adam Zybura aka Zito (Pologne)
Composition sonore : Aamourocean
Conception lumière : Patrick Riou
Assistante lumière : Claire Dereeper 
Régie générale : Claire Dereeper
Costumes : Lily Sato
Chargée de production : Clémence Sormani
Chargé de tournée : Tristan Barani et Clémence Sormani
Regard extérieur : Jean Christophe Lanquetin
Production : (LA)HORDE / Coproduction : Charleroi Danses, Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Théâtre de la Ville de Paris - MAC - Maison des Arts et de la Culture de Créteil - Manège de Reims - Scène Nationale de Reims - Théâtre Municipal de Porto - POLE-SUD, CDCN Strasbourg - Gaîté Lyrique, Paris - Fondation BNP Paribas - DICREAM - Dispositif pour la Création Artistique Multimédia et Numérique, Paris - SPEDIDAM - Institut Français, Convention Ville de Paris / Avec le soutien de :
Mairie de Paris - SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques - Cité internationale des arts, Paris - Liberté Living Lab Paris - CCN2, CCN de Grenoble, Rachid Ouramdane & Yoann Bourgeois - DGCA, Direction Générale de la Création Artistique / Résidences : Charleroi Danses - Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles - MAC, Maison des Arts et de la culture de Créteil - Théâtre Municipal de Porto - Manège de Reims - Scène Nationale de Reims - CCN2 - CCN de Grenoble / Remerciements : Claire Verlet, Laurent Vinauger,Bénédicte Alliot, Maxime Fleuriot, Lauren Boyer, Louis Gazet, Amélie Couillaud, Anne Rogeaux, Patricia Caule, Isabelle Chesneau, Sabine et Richard Keslassy, Jordan Constantin, Hugo Hermanvillier, Jelle Meulendijks, Nicolas Delomez, Justine Parisien, Patryk Brożyński Lukier, Tom de Peyret, Jérôme Richez, Marylène Vicari, Jordan Decorte, Claire Berger Vachon,Héloïse Lesimple, Louis Kiock, groupe CCC, Céline Signoret, Lucie Boissinot, Kanamé Onoyama, Agnes Bretel, Pierre Mercier.
20 > 21.02

20:30

Durée: 60'