Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung

Emmanuel Eggermont_Polis

©Jihyé Jung
06.02

20:30

Durée: 70'

Πόλις (Pólis)

EMMANUEL EGGERMONT
L'ANTHRACITE

France / 5 interprètes
Coproduction POLE-SUD
A travers un questionnement sur l’architecture, c’est aussi la notion du vivre ensemble dans la cité qui nourrit Pólis, la récente création d’Emmanuel Eggermont. Silhouettes saisies dans l’espace, mouvements sobrement segmentés, les interprètes tracent les signes énigmatiques d’une utopie.
A l’écart de toute forme de réalisme, l’écriture du chorégraphe s’exprime dans l’abstraction. Telle une calligraphie, portée par un geste poétique, elle guide avec délicatesse et élégance les pas suspendus des danseurs. Parfois selon leurs postures angulaires ou l’inclinaison des corps un peu de guingois, elle semble peindre sur scène – par couche superposées, tuilages et teintes subtilement dégradées – une autre façon d’être présent au monde. « Peindre et non dépeindre » comme aimait à le dire Pierre Soulages. Cette figure majeure de la scène picturale française hante la création d’Emmanuel Eggermont. Le célèbre peintre du noir et de la lumière est aussi l’une des sources d’inspiration de Pólis. Larges tracés obscurs, gravité, pesée des objets, coupes de chantier ou lignes charpentées, expriment une réalité sensible dont les corps et leur subtile présence savent extraire tout le suc.
Architecture nocturne au caractère essentiellement organique, la récente création du chorégraphe invite au voyage, à se laisser captiver par la vague et son ressac qui tour à tour recouvre ou dévoile notre environnement. Fragile équilibre que ce monde carbonique et secret où évoluent les corps et dont Pólis donne une vision d’ensemble, scellant le blanc au noir intense dans la tension du plateau. 
Conception, chorégraphie et scénographie : Emmanuel Eggermont
Interprétation : Laura Dufour, Emmanuel Eggermont, Jihyé Jung, Nina Santes & Manuel Rodriguez
Collaboration artistique : Jihyé Jung
Créateur lumière : Serge Damon
Compositeur : Julien Lepreux
Consultants : Marine Pagès, Colin Roche
Accompagnement artistique : L’L
Production et diffusion : Sylvia Courty
Administration : Violaine Kalouaz
Production : L’Anthracite (www.lanthracite.com) / Coproduction : L’L, Bruxelles - POLE-SUD, CDCN Strasbourg - Le Vivat d'Armentières, scène conventionnée danse et théâtre - Le Gymnase, CDCN Roubaix, Hauts de France - l’Echangeur, CDCN Hauts de France - CDCN de Toulouse Midi-Pyrénées - le CCN de Tours - l'Agora de la danse Montréal dans le cadre de Correspon-danses - Le PHARE-CCN du Havre Normandie et le réseau Labaye - danse en Normandie / Avec le soutien du Triangle scène conventionnée danse, Rennes, du CN D, Centre national de la danse, accueil en résidence - l'OFQJ / Avec l'aide de la DRAC Hauts-de-France et la Région Hauts-de-France / Le spectacle a été créé le 30 mars 2017 à Roubaix au CDCN Le Gymnase dans le cadre du festival Le Grand Bain.
06.02

20:30

Durée: 70'