Eszter Salamon_Monument 0

©Ursula Kaufmann

Eszter Salamon_Monument 0

©Ursula Kaufmann

Eszter Salamon_Monument 0

©Ursula Kaufmann

Eszter Salamon_Monument 0

©Ursula Kaufmann

Eszter Salamon_Monument 0

©Ursula Kaufmann

Eszter Salamon

Monument 0 : hanté par la guerre (1913-2013)

France-Allemagne / 6 interprètes / Création 2014

Présenté avec le Maillon

L’Histoire se répète. Eszter Salamon le sait. En fouillant la mémoire de la danse, ses parts occultées, la chorégraphe remet les corps à l’ouvrage. Ces danses révélées, comme des archives mouvantes, parfois fantomatiques, résonnent en écho à notre temps.
Ailleurs que dans les livres d’histoire, Eszter Salamon s’en est allée chercher du côté des danses rituelles et folkloriques pour exhumer celles que l’époque contemporaine occidentale a bannies. Celles aussi, exclues de l’histoire officielle européenne pour de troubles motifs, notamment les guerres postcoloniales. En travaillant à partir de danses africaines, du Moyen-Orient, d’Irak et d’Iran, du Tibet, de Bali, des Philippines et de danses vaudous des Caraïbes, elle réalise un objet chorégraphique particulier qui interroge simultanément la danse et la guerre, les formes d’implication et de refoulement du geste, tout en gommant toute référence précise.
Magique et grinçant, ce spectacle documentaire dénoue les certitudes en jouant sur la magie du noir, les phénomènes d’apparitions et d’effacements, les métamorphoses du corps. Déclinant solos, duos, trios et danses de groupe, Monument 0, évoque comme dans un rêve les peurs enfouies, les fantasmes d’exotisme, les corps oubliés. A leur tour, ces visions altérées, refoulées, reviennent questionner la mémoire collective et nos histoires singulières. 
Eszter Salamon est chorégraphe et danseuse.
Depuis 2001, elle créée ses propres pièces : en solo, comme What A Body You Have, Honey (2001), et Giszelle (2001), en collaboration avec Xavier Le Roy, ou Reproduction (2004), pièce pour huit danseurs. Elle est l’auteur de Magyar Tàncok (2005) qu’elle crée avec des artistes traditionnels hongrois, du quatuor Nvsbl (2006), du film-chorégraphie AND THEN en collaboration avec Bojana Cvejic, du concert Without You I Am Nothing (2007) avec Arantxa Martinez, de Dance #1/Driftworks (2008), duo créé avec Christine De Smedt et de Voice Over (2009), solo commandé et interprété par Cristina Rizzo. En 2010, elle présente Dance for Nothing d’après Lecture on Nothing (1949) de John Cage et avec Peter Böhm, Bojana Cvejic et Cédric Dambrain TALES OF THE BODILESS (2011).
Son travail est régulièrement présenté en Europe et en Asie, dans divers réseaux. En tant que danseuse, elle a collaboré avec des chorégraphes tels que Sidonie Rochon, Mathilde Monnier et François Verret.
Eszter Salamon est également assistante pour la mise en scène de l’opéra Theater der Wiederholungen de Bernhard Lang (dirigé par Xavier Le Roy, Steirischer Herbst Festival, Graz, 2003) et crée la mise en scène d’une pièce de Karim Haddad dans le cadre du projet "Seven attempted escapes from Silence" (Staatsoper Unter den Linden, Berlin, 2005).
À la suite de Transformers, projet élaboré au cours d’ateliers en Europe, au Mexique et au Japon en 2009, Eszter Salamon présentait pendant ImPulsTanz 2011 à Vienne un nouveau duo avec Christine De Smedt, Dance#2. En Juin 2012 Melodrame, un solo de performance-documentaire a été crée dans le contexte du Berlin Documentary Forum 2 à Berlin au Haus der Kulturen der Welt.
Direction artistique : Eszter Salamon
Dramaturgie : Eszter Salamon, Ana Vujanović
Danseurs : Boglárka Börcsök, Ligia Lewis, João Martins, Yvon Nana-Kouala, Luis Rodriguez, Corey Scott-Gilbert
Lumière : Sylvie Garot
Son :  Wilfrid Haberey
Costumes : Vava Dudu assisté de Olivier Mulin
Direction technique : Thalie Lurault, Michael Götz
Conseils théoriques : Djordje Tomić
 
Production, organisation : Alexandra Wellensiek – Botschaft Gbr, Sandra Orain – Studio E.S.
Coproduction : HAU Hebbel am Ufer (Berlin), Internationales Sommerfestival Kampnagel (Hamburg), Les Spectacles Vivants – Centre Pompidou (Paris), PACT Zollverein (Essen) / Départs, Tanzquartier (Vienna), CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon Programme Résidences.
Avec le soutien du CCN Ballet de Lorraine — Accueil Studio 2013/2014, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d'Ile de France - Ministère de la Culture et de la Communication et du Nationales Performance Netz(NPN), Koproduktionsförderung Tanz, subventionnés par la commission gouvernementale fédérale pour la culture et les médias, basés sur une décision du Bundestag allemand
Remerciements : Bureau Cassiopée, Yvane Chapuis, EDEN*****, Zohar Frank, Danielle Kaufmann, Moritz von Rappard, Alexandre Roccoli, Frédéric Seguette, Christophe Wavelet, et l’équipe du CCN Montpellier-Languedoc-Roussillon et du CND, Pantin. Eszter Salamon est artiste associée au CND jusqu’en 2018.

événements associés