Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Romain Etienne

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Romain Etienne

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Romain Etienne

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Romain Etienne

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Romain Etienne

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Romain Etienne

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Romain Etienne

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Virginie Serneels

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Virginie Serneels

Adrien Mondot et Claire Bardainne_Hakanai

©Virginie Serneels

Adrien Mondot & Claire Bardainne

Hakanaï

Solo / France

Présenté avec le TJP - CDN d'Alsace

Entre l’homme et le rêve, transparaît une matière insaisissable, Hakanaï, en japonais. Partant de cette fragilité, de son évanescence, Adrien Mondot a imaginé un poétique solo interprété dans une boîte virtuelle aux formes changeantes. La danseuse la traverse, évoluant entre images et sons, déposant sa danse délicate en tableaux successifs.
Chambre, paysage, cage, nuit versée dans le jour, les images flottent, courent sur le cube en tulle blanc d’Hakanaï. Il a été conçu en 2011 par Adrien Mondot, jongleur de formation et Claire Bardainne, plasticienne, pour l’une des installations de l’exposition XYZT, les paysages abstraits. Réutilisé à des fins spectaculaires, il est devenu pour cette pièce, un projet plastique et scénique à part entière, véritable espace de projection traversé par un corps en mouvement.
Tout comme la calligraphie transcrit les haïkus, ces courts poèmes essentiels japonais, le solo dansé créé par Adrien Mondot pour une interprète est une page blanche ouverte aux métaphores du mouvement comme à l’espace du rêve. Entre réel et virtuel s’esquisse un univers onirique aux évocations troubles et changeantes. Comme si la vie était un songe. Et c’est bien l’objectif de cette compagnie à deux têtes de confronter les arts numériques aux arts vivants, tout en plaçant le corps et l’humain au centre des enjeux pour demain. 
Conception : Adrien Mondot & Claire Bardainne
Danse : Akiko Kajihara
Interprétation numérique : Christophe Sartori
Création sonore : Christophe Sartori, Loïs Drouglazet
Interprétation sonore : Pierre Xucla
Design-construction : Martin Gautron, Vincent Perreux
Dispositifs informatiques : Loïs Drouglazet
Création lumière : Jérémy Chartier
Regard extérieur : Charlotte Farcet
Direction technique : Alexis Bergeron
 
Administration : Marek Vuiton
Diffusion : Charlotte Auché
Assistante de production : Margaux Létang
Production : Adrien M / Claire B
Coproduction, aides et soutiens : Les Subsistances - Lyon, Centre Pompidou-Metz, La Ferme du Buisson - Scène nationale de Marne-la-Vallée - Noisiel, Atelier Arts Sciences (CEA Grenoble - Hexagone, Scène nationale de Meylan - CCSTI Grenoble la Casemate), Les Champs Libres - Rennes, Centre des Arts - Enghien-les-Bains. Co-financé dans le cadre du programme « Lille, Ville d’Arts du Futur » visant à développer les expérimentations mêlant arts et innovations technologiques, Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre. Micro Mondes - Lyon.
Avec la participation du DICRéAM.
La compagnie Adrien M / Claire B est conventionnée par la DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes et soutenue par la Ville de Lyon.
BORD DE PLATEAU
Avec l'équipe artistique
SAM 23/04 - A l'issue de la représentation
BORD DE PLATEAU
Avec l'équipe artistique
SAM 23/04 - A l'issue de la représentation

événements associés