Fabrice Lambert & Gaëlle Obiegly

RÉSIDENCE
26.01.15 → 31.01.15

Résidence délocalisée à Strasbourg dans le cadre d’une commande du festival « Concordanse » 
Le festival passe une commande à un chorégraphe et un écrivain qui ne se connaissent pas au préalable. Ils vont découvrir leurs expériences respectives, cheminer ensemble pour nous dévoiler le fruit de leurs échanges, de ces croisements entre le geste et le mot.
 
 
Fabrice Lambert a été formé au CNDC d’Angers avant defonder avec Yuha-Pekka Marsalo, l’Expérience Harmaat en 1996. Il est ensuite interprète au sein du collectif Kubilaï Khan Investigations, et auprès de Carolyn Carlson, Catherine Diverrès, François Verret, Emmanuelle Huynh et Rachid Ouramdane. Depuis 2000, Fabrice Lambert dirige seul l’Expérience Harmaat. Celle-ci se définit comme un lieu de croisements qui rassemble autour des projets du chorégraphe, des artistes de différentes disciplines (artistes plasticiens, vidéastes, ingénieurs…). Chaque nouvelle création met en jeu un dispositif issu de l’une de ces rencontres. Fabrice Lambert est actuellement en résidence longue au Centre National de la Danse – Pantin.
 
 
Gaëlle Obiegly, est née à Chartres en 1971. Elle a passé une enfance désagréable en Beauce, une adolescence communiste à St-Germain-en-Laye, une post-adolescence appliquée (Histoire de l’Art) à Paris, une jeunesse désoeuvrée à New York… a exercé toute sorte de métiers ingrats avant de ne plus vouloir qu’écrire.
A présent, elle vit et travaille à Paris. Son premier roman en 2000, Petite figurine en biscuit qui tourne sur elle-même dans sa boîte à musique, fait le portrait d'une jeune femme solitaire. Elle publie ensuite de nombreux romans chez l’Arpenteur-Gallimard dont Le Vingt-et-un août, Faune, La Nature, et plus récemment Musée des valeurs sentimentales et Mon prochain chez Verticales.  Ecrivaine lucide et talentueuse, Gaëlle Obiegly s'impose par son écriture précise et très personnelle. Elle collabore occasionnellement à des revues, notamment L’Impossible et Chroniques purple.
 
La pièce en construction
L'incognito

Croisement entre le geste et le mot, tel est l’objet des commandes faites aux artistes par Concordanses. Une manifestation qui convie chorégraphes et écrivains à se rencontrer autour d’une création. Fabrice Lambert a répondu à l’appel. Du côté du texte Gaëlle Obiegly. Les dés sont lancés. Dans l’espace deux corps, un homme et une femme, et le mouvement, physique pour l’un, mental pour l’autre.  Comment rendre compte de ce phénomène invisible, organique et masqué qui habite l’écriture ? C’est au danseur de tenter l’aventure d’en traduire, révéler les secrètes dimensions. Exprimer et réciproquement ce qui se meut et les meut. Le challenge peut aussi émouvoir. Il est le prétexte à tout ce qui peut advenir, de formes imprévues, d’arrangements ou  disgrâces inédits. Et l’occasion pour le chorégraphe et l’écrivain d’avancer pas à pas vers un acte artistique commun. 

 
Travaux publics : vendredi 30 janvier à 19h à Pôle Sud