Stéphane Kerecki Quartet feat. John Taylor

France/Grande-Bretagne
Émile Parisien, saxophone soprano / John Taylor, piano / Stéphane Kerecki, contrebasse / Fabrice Moreau, batterie / Jeanne Added, chant
 

Rupture et liberté. Le mouvement de la Nouvelle Vague a marqué un virage dans l’histoire du cinéma français à la fin des années 50. Son cinéma de mouvement, de parole libérée et d’émancipation possède plus d’un point commun avec le jazz. Pourtant, peu de musiciens actuels s’étaient jusque là frottés aux compositions intemporelles des Antoine Duhamel, Georges Delerue ou Michel Legrand. Le contrebassiste Stéphane Kerecki franchit lui allègrement l’obstacle au premier essai, avec un casting de musiciens à faire pâlir Belmondo et Jean-Pierre Léaud ! John Taylor, l’un des très grands pianistes européens actuels et Emile Parisien, saxophoniste alto au sommet, rivalisent de précision harmonique, de sensibilité mélodique. Kerecki est quant lui au cœur de l’ensemble, basse profonde dont la précision, l’exactitude et le profond respect des compositions d’origine amènent naturellement à s’en affranchir. “Il me semble que l’on peut entendre les images et voir la musique“. La projection d’images créées spécialement pour le spectacle renforcera encore un peu plus ce génial aphorisme de Jean-Luc Godard. 

Saison 14/15

Musique
JAZZDOR
03 88 36 30 48
25 Rue des Frères, Strasbourg
Musique
JAZZDOR
03 88 36 30 48
25 Rue des Frères, Strasbourg