Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Dorothée Munyaneza_Samedi Détente

©Laura Fouqueré

Cie Kadidi - Dorothée Munyaneza

Samedi détente

France - 3 interprètes - Coproduction Pôle Sud
D’albums en spectacles, Dorothée Munyaneza poursuit son périple. Avec détermination, elle s’est engagée dans sa première création, Samedi détente, sensible témoignage sur la mémoire et l’indicible. En trio avec la performeuse ivoirienne Nadia Beugré et le compositeur Alain Mahé, elle mêle danse, chant et mots issus de sa propre histoire, de la tragédie d’un pays, il y a vingt ans déjà.
En avril 1994, la jeune artiste trentenaire a douze ans et vit au Rwanda, où débute un génocide : 800 000 morts – en majorité tutsis – en une centaine de jours. 
Samedi détente est le titre d’une émission radiophonique de l’époque. ”Nous l’écoutions avec mes amis, la famille, les voisins… j’en ai gardé de joyeux souvenirs, des moments d’insouciance. La plupart de ces gens là, sont morts. Tout un pays a sombré dans l’abîme tandis que le monde tergiversait.” Samedi détente où le parti pris acide et lucide de la vie. A travers les corps, les sons et les mots, ce qui se révèle et ce qui ne peut._IF
 
Conception, texte, danse et voix : Dorothée Munyaneza
Avec : Nadia Beugré (danse), Alain Mahé (musique et improvisation) et Dorothée Munyaneza
Regard extérieur : Mathurin Bolze
Création lumière : Christian Dubet
Scénographie : Vincent Gadras
Costumes : Tifenn Morvan
Régie générale : Marion Piry
 
Production : Cie Kadidi. 
Direction de production, administration, diffusion : Emmanuel Magis/ANAHI.
Coproduction : Théâtre de Nîmes–scène conventionnée pour la danse, Théâtre La Passerelle–scène nationale de Gap et des Alpes du Sud, Théâtre des Salins–scène nationale de Martigues, L’Onde–Théâtre Centre d'Art de Vélizy-Villacoublay, Pôle Sud, Centre de développement Chorégraphique (en préfiguration)–Strasbourg, Théâtre Jacques Prévert–Aulnay-sous-Bois, Le Parvis–scène nationale de Tarbes, Théâtre Garonne–Toulouse, Réseau Open Latitudes 2, Théâtre de Liège, Théâtre de la Ville–Paris, BIT Teatergarasjen, Bergen. Avec le soutien du Théâtre Le Monfort–Paris, de la Friche Belle de Mai–Marseille, de la DRAC PACA–ministère de la Culture et de la Communication, de la SACD-musique de scène et de l'Association Beaumarchais. 
Avec l'aide d'Arcadi Ile-de-France / dispositif d'accompagnements et de l'ADAMI.

 

Danse, Musique