Cie Affari Esteri

© Agathe Poupeney

Cie Affari Esteri
Edmond Russo
et Shlomi Tuizer

Résidence

Note d'intention des chorégraphes
"Le point de départ de ce projet ne peut être qu’une étroite et stimulante résonance à ce que nous avons bâti jusqu'à présent. Toute recherche autour d’un nouveau sujet d’étude chorégraphique devient un terrain de fabrication sensible où nous replaçons en permanence nos préoccupations et engagements au coeur d’une nouvelle oeuvre partagée.
L’écriture du geste, dans nos différentes implications artistiques reste notre motivation centrale, les glissements interprétatifs qui découlent de l’écriture, qu’ils soient symboliques, charnels ou abstraits, définissent le caractère particulier de l’oeuvre.
C’est dans ce désir de (ré)interroger nos postures et intentions, de transformer le geste d’une nature à une autre et de rendre vigoureuses nos partitions chorégraphiques, que nous prenons comme appui les tempéraments .
En suivant ces valeurs nous voulons proposer un espace où la nature variable des personnalités vibre et multiplie les strates de lecture et de sens. Les références à ce sujet sont nombreuses ; De l’étude des tempéraments d’Hippocrate (sanguin, mélancolique, cholérique, lymphatique) à la typologie de la personnalité chez Jung (l’intuition, la sensation, la pensée, le sentiment), on trouve une vaste déclinaison à nos idées.
Quatre interprètes sont réunis au coeur du projet, deux femmes et deux hommes. Ils mettront en huit clos leurs constitutions physiques, psychiques, dynamiques et culturelles ; un seul outil expressif, le corps et leur unique voie d’issue, la résistance.
Nous allons nous attacher à une recherche de traductions physiques des tempéraments et en particulier à la question de l’équilibre et du déséquilibre entre eux. Equilibre, qui une fois rompu, cède à la domination d’un tempérament ou d’un état en particulier. La prédominance d’un caractère face aux autres imposera des réajustements stratégiques, mettra le groupe en défi, en bascule, en déséquilibre. C’est cela qui créera le mouvement, le déplacement et la recherche d’un nouveau point d’équilibre. Une sorte de solidarité des tempéraments, avant qu’un prochain suscite une autre bascule, un contraste et à nouveau un point de balance, d’entente… Cette spirale irrégulière pourrait provoquer des lectures à la fois évanescentes et reliées au sens de la vie, à la société, au temps qui passe…
Tempéraments, humeurs, personnalités, caractères, traits identitaires, représentent donc, des appuis intellectuels et iconiques, stimulateurs d’une grammaire et d’une dialectique singulières. C’est bien dans ce carrefour de relations corporelles que notre intérêt chorégraphique se place. Carrefour dans l’idée du passage, mais aussi comme croisement et intersection où des chemins disparates se rejoignent et où la mise en réseau des écritures en constante transformation, deviendra un lieu d’imprégnation.
Le projet "Tempéraments" s’articulera autour de l’émergence d’un nouvel espace communautaire dans lequel la circulation des gestes révélera à la fois de l’humain et de l’étrange. Il s’agira de dévoiler au travers de ces interprétations, des profils identitaires remplis de paradoxe, d’ambiguïtés. Nous voulons proposer un regard précis, porté sur un terrain chorégraphique fertile, écarté de certains aspects formels ou conceptuels. Un regard qui puise dans la (re)connaissance du plus sensible et qui nous permet d’espérer une croisée des chemins, des lectures, aux sens à la fois intimes et universels.

événements associés