Big Four

Part of Art
Part of Art

Big Four 
+ Part of Art 
The Reunion

Autriche / Etats-Unis / France - Quartet | Autriche / Allemagne - Quintet
 
Big Four 
On entre dans la musique de “Big Four” comme on pénètre dans les marais poisseux de Louisiane. Lentement, on s’enfonce dans l’atmosphère moite de paysages ou tout paraît tourner au ralenti. En blues de sous les porches, en pastiches de Sidney Bechet, en savoureux détournements de jazz Nouvelle-Orléans, on avance sans faire de bruit, transpirant certes, mais avec allure. De l’allure, les quatre artificiers de Big Four n’en manquent pas ! Steven Bernstein par exemple, pilier de la scène jazz new-yorkaise et directeur musical du fameux groupe pop “Antony and the Johnsons” ou de Marianne Faithful, c’est la grande classe ! Alors on s’approche toujours un peu plus près et on finit par céder. Cette musique qui sait plonger dans l’univers des cartoons pour en ressortir en tango de poche se révèle pleine d’humour et de recoins fascinants qu'on ne se lasse décidément pas de découvrir.
 

 
Part of Art The Reunion
Groupe légendaire autant qu’éphémère, “Part of Art” fit sensation au début des années 80, Pôle Sud et Jazzdor en furent des témoins privilégiés. Rejeton légitime du “Vienna Art Orchestra”, l’orchestre qui embrasa l’Europe du jazz de 1977 à 1989, il en rassemble cinq des musiciens majeurs dont l'un de ses co-fondateurs, le souffleur Wolfgang Puschnig, sans aucun doute l'un des musiciens autrichiens les plus célèbres avec Joe Zawinul et Mozart... Virtuose aux flûtes, clarinettes et saxophones, on l’a croisé dans d'irrésistibles hommages à Erik Satie ou dans quelques trios funk avec le bassiste Jamaaladeen Tacuma. Dans des big band novateurs dirigés par Carla Bley ou dans des dialogues magnifiques avec les chanteuses Lauren Newton ou Linda Sharrock. Mais “Part of Art”, c’est aussi une sacrée paire rythmique avec un Wolfgang Reisinger qu’on redécouvre à chaque fois, immense dans le trio qu’il forme ces temps-ci avec Émile Parisien et Jean-Paul Céléa. On terminera par une évidence : accueillir un type - le trompettiste Herbert Joos - qui s'éclate au sein d'une formation répondant au nom de “Pôle Sud” !

La boucle est bouclée !

 

Big Four

Max Nagl, saxophones
Steven Bernstein, trompette
Noël Akchoté, guitare
Brad Jones, contrebasse
 

Part of Art

Wolfgang Puschnig, saxophones et clarinettes 
Herbert Joos, trompette
Uli Scherrer, piano 
Jürgen Wuchner, contrebasse
Wolfgang Reisinger, batterie
 
 
Dans le cadre de la Présidence autrichienne du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe
Musique

Présenté par Pôle Sud et Jazzdor

Musique