Christian Rizzo
Sakinan Göze Çöp Batar
© Marc Domage
Christian Rizzo
Sakinan Göze Çöp Batar
© Marc Domage
Christian Rizzo
Sakinan Göze Çöp Batar
© Marc Domage
Christian Rizzo
Sakinan Göze Çöp Batar
© Marc Domage
Christian Rizzo
Sakinan Göze Çöp Batar
© Marc Domage
Christian Rizzo - Sakınan Göze Çöp Batar - (c’est l’oeil que tu protéges qui sera perforé)

L'Association Fragile
Christian Rizzo

Sakinan Göze Çöp Batar

France - Solo
Conception, chorégraphie, scénographie : Christian Rizzo
Interprète : Kerem Gelebek
 
Le titre est un proverbe turc. Il dit : “C'est l'œil que tu protèges qui sera perforé”. Christian Rizzo, en chorégraphe, insiste sur le regard. Le danseur est le voyageur kerem gelebek. L'espace est une écoute et des gestes surgissent des paysages.
Le partage des savoirs et des expériences entre le chorégraphe et le danseur, la façon d'investir le solo dansé, à travers la rencontre et la transmission, la manipulation d'objets et la délicatesse du geste captent l'attention.
“Sakinan Göze Çöp Batar” est fondé sur ce mode d'échange particulier. La pièce se présente comme un mystère en marche. Le danseur est ici l'arpenteur en contrée étrangère. Il est en bascule dans un double mouvement qui oscille de l'interprète au chorégraphe, qui va du familier à l'inconnu, du portrait au paysage. Christian Rizzo en a imaginé le récit énigmatique. A sa façon, comme le chorégraphe – qui se dit aussi sculpteur de corps et d'espaces – sait le faire, grâce à la qualité des présences parfois presque fantomatiques qui traversent son univers. Dans ses pièces, la lenteur des gestes, les poses, les regards, structurent l'espace et imprègnent le temps. Ses spectacles sont des traversées où les images miroitent. Mirages devant nos yeux qui s'impriment dans les mémoires et gardent le parfum des sensations éprouvées.
Au croisement des langages, “Sakinan Göze Çöp Batar”, par la qualité de son mouvement peut se lire comme un poème de geste sur l'exil. Il donne souffle et fluidité, rythme et cohésion à l'écriture du solo, une singulière respiration qui insiste sur la confiance en l'altérité._IF

Conception, chorégraphie, scénographie : Christian Rizzo
Interprète : Kerem Gelebek
Lumières : Caty Olive
Régie générale et lumières : Erik Houllier
Administration, production, diffusion : Bureau Cassiopée
Production déléguée : L'Association fragile

Coproduction Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse / Midi Pyrénées, Réseau Open Latitudes (Latitudes Contemporaines (Fr), Les Halles de Schaerbeek (Be), L'Arsenic (CH), Le Manège Mons/Maison Folie (Be), Body/Mind Varsaw (Pl), Teatro delle Moire (It), SIN Arts (H), Le Phénix (Fr)) avec le soutien du programme Culture de l'Union Européenne, la Fondation Serralves - Porto (PT). Accueil en résidence l'Opéra de Lille, la Fondation Serralves de Porto, le Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse / Midi Pyrénées, le Théâtre de Vanves / Scène conventionnée pour la danse, le Manège Mons/Maison Folie.
L'association fragile est aidée par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Nord-Pas-de-Calais au titre de l'aide à la compagnie chorégraphique conventionnée, reçoit le soutien du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, de la ville de Lille et de l'Institut Français pour ses tournées à l'étranger. De septembre 2007 à juin 2012, L'association fragile / Christian Rizzo a été en résidence à l'Opéra de Lille.

Danse