Alexandra Bachzetsis
The Stages of Staging
© Melanie Hofmann

Alexandra Bachzetsis

The Stages of Staging

© Melanie Hofmann

Alexandra Bachzetsis

chorégraphe | danseuse

Alexandra Bachzetsis (née en 1974 à Zurich) est artiste, interprète et chorégraphe résidant à Zurich. Son expérience professionnelle s’étend sur un large éventail de disciplines : le théâtre, la danse, et les arts visuels. Elle a étudié au Zürcher Kunstgymnasium, à la Dimitrischule à Versico en Suisse et au STUK arts centre à Leuven en Belgique. Elle a ensuite continué ses études de troisième cycle à Das Arts : centre de recherche avancée en théâtre et en danse à Amsterdam. Pendant ses années de formation, elle débute comme danseuse avec Sasha Waltz & Guests à Berlin et avec Les Ballets C. de la B. à Gent, où elle a travaillé avec Christine De Smedt et Koen Augustijnen. Depuis 2001, elle travaille de manière indépendante. Ses œuvres constituent une enquête sur les genres des arts du spectacle, les techniques de la chorégraphe et les formes du comportement scénique. L’intérêt principal d’Alexandra Bachzetsis réside dans les codes qui régissent les gestes tant dans la vie quotidienne que sur scène. Dans ses créations, Alexandra Bachzetsis combat les manières de la représentation stéréotypée du corps de la femme dans la culture populaire contemporaine, le show-business, et  l'industrie du sexe. Elle dévie les clichés de la féminité commerciale et de la masculinité idolâtrée,  pour les utiliser comme composants d’un nouveau langage formel et cohérent, un langage qui devient un outil d’introspection.
 
De 2001 à 2011, elle signe plusieurs pièces : « Perfect » (Anvers, 2001), « Showing » (Berlin, 2002), «Karen Eliot » (avec Eva Meyer-Keller et Uta Eisenreich, Zurich, 2003), « Show Dance » (Bruxelles, 2004), « Best Of » (avec Anat Stainberg, Amsterdam 2004), « Murder Mysteries » (avec Danai Anesiadou, Bruxelles, 2004), « Gold » (Zurich, 2004),« Secret Instructions » (avec Julia Born, Amsterdam, 2005), « Handwerk » (Amsterdam, 2005), « Undressed » (Zurich, 2005), « Musical » (Gent 2006), « Mainstream » (avec Yan Duyvendak, Zürich 2007), « ACT » (avec Tina Bleuler et Lies Vanborm, Dresde 2007). « This side up » (vidéo, avec Julia Born, Londres, 2007), « Soirée » (avec Lies Vanborm et Tina Bleuler, Zurich, 2008), « Dream Season » (Zurich 2008 ), « Dancing » (avec les étudiants de Rietveld Academy, Amsterdam 2009), « Bluff » (Zurich, 2009), « Rehearsal (Ongoing) » (vidéo, Glaris, 2010) et "A Piece Danced Alone" (Zurich, 2011).
 
En 2007, Bachzetsis reçoit le Prix Migros Kulturprozent Jubilee Award. La même année, elle cofonde le collectif d'artistes « Company » avec Lies Vanborm et Tina Bleuler. En 2008, elle participe à la 5è Biennale d’art contemporain de Berlin et à la Kunsthalle de Bâle, où elle crée un nouveau spectacle « Dream Season ». En 2010, elle reçoit du département de la culture du canton de Bâle-Campagne, un prix pour la performance « Bluff ». En 2010, Alexandra Bachzetsis présente « Secret Instructions », dans une exposition de groupe «Performative Structures. New existentialisme, Part 1 », organisée par Alexandra Blättler à la Alte Fabrik à Rapperswil (Suisse) et  « Rehearsal (Ongoing) » dans une exposition individuelle au Kunsthaus Glarus (Suisse). Elle remporte le Swiss Art Award 2011 et est nominée pour le prix DESTE 2011 à Athènes, en Grèce. En 2012, elle obtient le prix suisse de la Performance.